Accueil Culture Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

1
0
469
min-632

2018-02-19_152121

Hommage rendu à Didier LOCKWOOD par André MANOUKIAN sur France Inter :

https://musique.orange.fr/videos/all/hommage-a-didier-lockwood-manouk-and-co-VID0000002ycOQ.html

2018-02-19_153039

Son dernier album « Open Doors » sorti en Novembre 2017 :


2018-02-20_095537
2018-02-20_114713

2018-02-20_114741

Il est parfois donné aux Thouarsais de voir sur la scène du théâtre une pointure de dimension internationale. Ce fut le cas avec Didier Lockwood, décédé dimanche d’une crise cardiaque alors qu’il n’avait que 62 ans. Le magicien du violon, « frère » de Stéphane Grappelli, s’est en effet produit deux fois à Thouars, dans un passé récent.
La dernière fois, c’était fin septembre 2015, au côté d’Adrien Moignard Trio. Les spectateurs avaient été scotchés par la virtuosité du violoniste, mais étaient aussi tombés sous le charme d’un artiste proche du public. A la sortie du concert, les éloges fusaient à la même vitesse que les doigts du musicien sur le manche de son violon.

2018-02-19_152147

2018-02-19_152234

2018-02-19_152316

2018-02-19_152349

2018-02-19_152412

2018-02-19_152518

2018-02-19_152540

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Hubert ROUSSEAU
Charger d'autres écrits dans Culture

Un commentaire

  1. Aurel

    22 février 2018 à 9 h 11 min

    Jolie chronique sur Lockwood et sur le jazz vs. musique classique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nuit magique au sommet du Pic du Midi

Merci Aurélien et Virginie pour ce magnifique cadeau !! Comment ne pas se souvenir de mes …