Accueil Environnement « Blue » le pari du film positif pour éveiller les consciences écolos

« Blue » le pari du film positif pour éveiller les consciences écolos

0
0
71
2018-03-24_105010

Des images sous-marines à couper le souffle pour passer des messages environnementaux. Sur les écrans le 28 mars.

« Blue », le nouveau film de Disney nature est une plongée au coeur de l’océan, cette énorme masse d’eau de 4 milliards d’année. Un monde tout sauf silencieux, où les dauphins, les cachalots, les baleines parlent un langage sensible et créent des sons qui font écho à des kilomètres.

Pour le spectateur, le voyage commence dans le noir, dès les premières minutes du film. Les dauphins plongent dans les rouleaux et la très haute définition des images permet de les voir comme rarement auparavant. Un premier choc.

https://www.youtube.com/watch?v=KCf-0hfyucc

2018-03-24_110143

Blue, le nouveau film Disneynature, nous plonge au cœur des océans et nous fait découvrir les créatures étranges, merveilleuses et fantastiques de ce monde aquatique à l’équilibre fragile.
Laissez-vous guider dans ce voyage au cœur des récifs coralliens par un groupe de dauphins, l’une des espèces les plus fascinantes et intelligentes de ce monde. Vous découvrirez avec eux cette maman baleine à bosse qui, après des milliers de kilomètres parcourus, rejoint ce lieu préservé pour donner naissance à son petit mais aussi les centaines de requins qui y patrouillent et les orques qui surgissent de nulle part…

« Suivre une attaque d’orque sur des baleinaux, des dauphins ou une squille multicolore n’est pas aisé. Mais aujourd’hui, le matériel a fait de tels progrès, les caméras sous-marines, les drones et les innovations technologiques permettent de restituer des images d’une très grande qualité » explique Gilles Boeuf, l’un des conseillers scientifiques de ce film américain, dont la voix française est incarnée par Cécile de France.

2018-03-24_105930

A travers l’histoire d’un petit dauphin nommé Blue et des images subaquatiques fantastiques tournées dans 10 pays différents, l’objectif est de faire aimer l’océan pour aider à mieux le protéger. « Il faut toujours se rappeler que l’océan est l’élément essentiel de la régulation du climat », explique Gilles Boeuf qui souhaite que ce film sensibilise les spectateurs.

2018-03-24_105031

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Hubert ROUSSEAU
Charger d'autres écrits dans Environnement

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Comment vivrons nous en 2050 ?

Vaste question qui s’inscrit dans la réflexion habituelle « Qui sommes-no…