Accueil Environnement En quête de sens

En quête de sens

0
0
95
2018-03-29_145850

Nous avons assisté à la projection du film de Marc de la MéNARDIèRE et Nathanaël COSTE « En quête de sens » au cinéma « Le Foyer » de Parthenay, lundi 26 Mars. Projection organisée par le CPIE de Gâtine dans le cadre de la semaine des alternatives aux pesticides.

Pour voir la bande annonce de ce film ou sa version intégrale, suivre ce lien :

https://enquetedesens-lefilm.com/

2018-03-29_115229

Pourquoi ce film ?

Trouver sa place dans l’Univers…

« En Quête de Sens » c’est d’abord l’histoire de deux amis qui se retrouvent après 10 ans et que tout oppose.. Marc exporte de l’eau en bouteille à New York, Nathanaël travaille lui dans la gestion collective de l’eau. Les deux amis se retrouvent juste avant le début de la crise de 2008 qui sera comme un détonateur. Marc cloué au lit après s’être cassé le pied finit par visionner les documentaires laissés par son ami, il prend alors conscience qu’en exportant de l’eau minérale, il fait lui aussi partie du problème…

Pour comprendre d’où vient la logique prédatrice du système et chercher des pistes de solutions, ils vont aller rencontrer ceux qui construisent le monde de demain. Cette aventure va remettre en question tous les fondements de leurs croyances, ainsi que les nôtres.

Les thèmes du film :

Faire sa part.

Face à l’affaiblissement du lien social, des citoyens refusent la résignation et agissent localement pour démontrer la puissance de la communauté. Ces personnes qui refusent les discours anxiogènes et ont décidé de « faire leur part » seraient-ils les pionniers d’une société civile en transition ?

Le sens du récit.

La société industrielle s’est bâtie sur la vision d’un monde mécanique, régi par la compétition, où l’Homme égoïste et matérialiste chercherait à s’affranchir d’une nature hostile. Nous vivons aujourd’hui dans une société façonnée par ces représentations. Au regard des découvertes scientifiques récentes, quelles pourraient être les bases d’un nouveau récit ?

La connaissance de soi.

Les philosophes grecs disaient qu’avant de vouloir réformer le monde, il fallait commencer par se connaitre et se réformer soi-même. Prendre le temps d’interroger ses croyances ou regarder ses zones d’ombre ne sont-ils pas des préalables pour mener à bien une transformation sociétale ?

Les origines des crises écologiques.

« Les crises écologiques trouvent leurs racines dans notre vision du monde et dans notre rapport à la nature. La Terre est-elle un gisement de ressources à exploiter ? Notre maison ? Un endroit hostile ? Une source de vie et d’émerveillement ? Sommes-nous vraiment séparés de notre environnement vivant ? »

20 intervenants les ont guidés dans leur quête de sens :

2018-03-29_120603

2018-03-29_120621

2018-03-29_120652

2018-03-29_120709

Pour aller plus loin : découvrir le lieu créé par Marc de la MéNARDIèRE et Malory MALMASSON entre le Rétail et Secondigny, au bord du massif forestier :

https://www.espacetotem.fr/

Un nouveau lieu d’inspiration à la campagne pour mieux se reconnecter à la nature, à soi et au collectif.

Au programme : des ateliers, stages, conférences, événements…

De quoi nourrir votre quête de sens et vivre des expériences uniques pour contribuer à la transition sociétale en cours.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Hubert ROUSSEAU
Charger d'autres écrits dans Environnement

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« Lobbies, le pouvoir des couloirs »

Aurore Gorius, journaliste sur le site Les Jours, auteure de la série « Lobbies…